C’est en tout cas le souhait exprimé par Katsuhiko Oishi, dans les colonnes de The Japan news, l’édition anglophone du Yomiuri Shimbun, ce mercredi 8 janvier.

302

Katsuhiko Oishi est la troisième génération de président d’une grande compagnie de production de katsuoboshi basée à Makurazaki, dans la préfecture de Kagoshima. La fameuse bonite séchée pourrait être bientôt confectionnée entièrement en France prochainement. Le Japonais envisage de venir sélectionner le site dans un mois environ, en Bretagne. Entre le sarrasin, l’algue et le poisson, la gastronomie bretonne et japonaise se découvre chaque jour de nouveaux points communs.

Au printemps dernier, lors d’un séjour en France, Katsuhiko Oishi a remarqué l’intérêt des Français pour le washoku, le repas traditionnel japonais, récemment inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Le katsuoboshi est l’un des ingrédients de base de toute la cuisine japonaise.

 

Source : http://the-japan-news.com/news/article/0000917951

2 comments on “BLOG/ Cuisine japonaise : Du katsuoboshi confectionné en Bretagne prochainement ?
  1. Laurence dit :

    Bonjour,

    Lors d’une conférence de presse mi juillet à l’ambassade de France de Tokyo, la coopérative de Makurazaki a effectivement confirmé son implantation à Concarneau (29) . http://www.bretagnecommerceinternational.com/la-cooperative-de-makurazaki-construit-son-usine-europeenne-de-bonite-sechee-en-bretagne-a-concarneau

    Cordialement,
    Laurence Knecht

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *